Note d’intention

« Pour vous délivrer de votre Mal, ma Sœur, il faut d’abord vous nouer. »

Pourquoi Loudun ?

Pourquoi, au XXIe siècle, écrire une pièce sur un procès du XVIIe siècle?

Parce que la possession est une thématique qui m’a toujours intéressée ;
Parce que cette thématique, transposée à la scène, me semble potentiellement très riche ;
Parce que ce célèbre procès a inspiré de nombreux écrivains (Vigny, Michelet, Dumas, Huxley…) et réalisateurs (Jerzy Kawalerowicz, Gérard Vergez, Ken Russell…) ;
Parce que le corps souffrant, exhibé, malmené, torturé parle à mon propre corps ;
Parce que toute institution peut, à un moment de son histoire, faire preuve de coercition.

Voilà comment j’ai eu envie de me transporter dans cette petite ville du Poitou-Charentes, en 1632, où commence une étrange affaire de possession. Etrange affaire qui conduisit tout un couvent d’Ursulines à accuser un homme de sorcellerie.

Au-delà de la dénonciation du fanatisme religieux et de la superstition, j’ai eu envie de « donner à voir » tout le spectaculaire de cette affaire. Spectaculaire des crises de possession mais aussi des séances d’exorcisme, privées puis publiques. La possession est en effet une manne économique pour l’Eglise : aller voir un exorcisme à l’Eglise Sainte-Croix, c’est comme aller au théâtre, le spectacle est garanti… et là aussi, la séance est payante.

Résultat de fécondes rencontres, ce projet s’est nourri de recherches d’archives et de dissection de travaux d’historiens afin de restituer une parcelle de vérité à cette étrange affaire. Une vérité bien sûr lacunaire qui attend son parachèvement par le spectateur.

Stéphanie Giron

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s